vous êtes ici : accueil > Actions - Actualités > Coronavirus COVID-19

COVID-19 : compte rendu audioconférence DGFIP du 26 mars 2020

Généralités :

La DGFiP fera bien partie du marché ministériel concernant les masques. La DG a répertorié 3 catégories d’agents prioritaires : des trésoreries hospitalières, les agents assurant les quelques accueils sur rendez vous et les agents des centres éditiques.

La CGT a fait part de la nécessité d’y ajouter les agents des DISI se déplaçant sur les sites. La DG a répondu favorablement.

Ces masques seront livrés la semaine prochaine et dispatchés dans les directions qui en assumeront la distribution.

Un travail avec le SDNC a été effectué, le SDNC sera en capacité dès la semaine prochaine de livrer plusieurs dizaines de plexiglas pour protéger les accueils.

Les problèmes de nettoyage sont un sujet pris en charge par la DG et les chefs de service.

La décision de la DGAFP de ne plus mettre en quatorzaine les agents en contact avec un collègue atteint s’impose à la DGFiP. (pour rappel les fédérations syndicales ont écrit sur ce sujet).

Evolution du PCA :

Rappel du CR d’hier : Concernant les SPF et SDE, nombre de professionnels (notaires) ont justifié de besoins liés à la vie des entreprises et aux assurances vie. La consigne est donc une équipe à minima uniquement sur des actes prioritaires, hors de question de gérer les stocks.

La CGT est intervenue pour demander une sensibilisation des notaires sur le moins de dépôt « papier » possible et une réduction des plages de dépôt.

Il est reprécisé qu’il s’agit bien d’équipes a minima sur des missions précises. Le DG prend acte que le message Ulysse n’est pas assez précis et sera complété.

Campagne IR :

Plusieurs propositions sont travaillées par la DG. Pas sûr que le ministre Darmanin apporte la réponse demain.

RH :

La DGFiP est inscrite dans le processus de possibilité de garde d’enfants comme les personnels hospitaliers (les enfants de ces personnels restent les ultra prioritaires) pour environ 1000 places sur tout le territoire.

La CGT s’est étonnée de cette initiative si l’objectif suivi est de continuer à ce qu’il y ait le moins d’agents possible en présentiel. La DG a répondu qu’il s’agit d’un travail d’anticipation si le confinement dure et que les équipes se réduisent du fait de contamination, ce qui conduirait à une tension dans certains services.

Les agents à l’étranger ou dans les DOM qui ne peuvent pas revenir en métropole seront en autorisation d’absence.

Conclusion :

Les mutations et les scolarités sont des sujets encore en réflexion du fait de la non connaissance de la durée du confinement. Il y aura probablement plus de visibilité la semaine prochaine.

Demain la conférence avec les ministres aura lieu à midi.

Article publié le 13 avril 2020.


Politique de confidentialité. Site réalisé en interne et propulsé par SPIP.